Clavius le 15/02/08 au T400
Clavius le 15/02/08 au T400

 

Rükl : cartes 72-73

Le cratères Clavius le 15/02/08 à 18h58 TU.

Lune à haute résolution au Dobson T400 & barlow FFC + tubes allonges.

Webcam CMOS PL1-M + filtre rouge RG630. Traitement Registax.

Conditions assez difficiles et, surtout, assez peu de temps pour faire des acquisitions qui ressemblent à qq.chose : pendant toutes cette récente période la turbulence n'a jamais été faible et, lorsque les conditions étaient acceptables, cela ne durait jamais bien longtemps (avec des retours à la turbulence forte assez soudain... du genre en 5-10 min on passe de 5/10 à 2-3/10 et puis plus rien à faire pour le reste de la nuit). Le traitement et la registration ont été assez laborieux : le résultat en terme de résolution et de bruit n'est d'ailleurs pas vraiment homogène et je me suis arrêté à la limite de l'acceptable.

Pour cette image j'ai utilisé Registax (registration & ondelettes) + harmonisation dans PSP (courbe du gamma)... et c'est tout : les contrastes demeurent très forts et il est impossible, dans ces conditions, de ne pas avoir de zones cramées. Environ 220 images utilisées sur les 500 d'une vidéo (en fait j'ai fait un tri dans plusieurs vidéos pour ne garder que les meilleurs images et l'une d'entre elles était meilleure que les autres. En outre, comme le cratère ne tenait pas en entier dans le champ je me suis servi d'une autre vidéo, moins bonne, pour compléter l'image).

Ci-joint une des meilleures image brute disponible...

 Clavius le 15/02/2008 au T400, image brute

 Cliquer pour agrandir l'image

Suite à la question suivante, posée sur un forum d'astronomie :

"... Peux-tu estimer la résolution ?
Tu dois être tout proche du pouvoir séparateur du 400..."

J'ai fait petite une petite recherche qui m'a conduit aux résultats suivants, illustrés par cette image :

 Clavius le 15/02/2008 au T400, détail

Cliquer pour agrandir l'image

L'échantillonnage est d'environ 0,18 km/pix, soit encore 0,1"/pix... et la focale doit tourner autour de 11 m. Pour ce qui est de la conclusion je vous laisse juge !

Une autre image de Clavius, prise avec le même télescope, mais en utilisant une webcam Vesta Pro (équipée d'un capteur N & B monté par mes soins) est visibles ici. L'éclairage était bien différent et les conditions de turbulence un peu meilleures.

Remarque : cette image a fait l'objet d'un article visible sur LPOD (Lunar Photo Of the Day) sous le titre "Irresistible".